Le yack

brigetoun

yack– Non, c’est le yack qui est en train de mourir. Il faut que j’aille au zoopark, à cause de lui. Le yack est vieux et malade. Le vétérinaire est venu, il a dit qu’il en avait encore pour un jour ou deux. C’est la dernière nuit du yack. Ça arrive dans un zoo. Les barreaux protègent, mais ils n’empêchent pas la mort de passer.

Freek marque une pause. En face de Yasar, qui est amical avec lui, il n’a pas trop de problèmes d’expression. C’est même tout le contraire : il semble ne pas pouvoir se retenir de parler. Il trempe ses lèvres dans la caféine encore chaude, puis il renoue le fil de son discours.

Les bêtes sont tristes derrière les grilles, dit-il. Et la tristesse, ça fatigue beaucoup. Elles sont à l’abri, elles sont protégées, mais elles vieillissent aussi vite que si elles étaient en liberté, exposées…

View original post 186 mots de plus

Publicités