Ce qui est blessé en nous demande asile aux plus petites choses de la terre et le trouve. _ Christian Bobin

Publicités

Humains

brigetoun

Sans titre 2Nous recelons en nous tout le temps de l’espèce, tous les événements qui se sont écoulés, qui s’écoulent et dont nous n’avons encore jamais entendu parler. Nous sommes l’humanité tout entière, nous ne menons pas notre vie, grandiose, anonyme, insignifiante, nous sommes pesants, incohérents, jamais endormis. Nous sommes la planète, boule sanglante, alcoolique, droguée, à l’intelligence immense comme l’espace, et courte comme un cil.

Non, nous sommes des gens, chacun de nous est une unité d’existence, étanche. Il nous est impossible de communiquer autrement que par signes, par mots peut-être, mais chacun parle une langue étrangère, unique, une langue qui meurt avec lui, et dont aucun traducteur ne viendra jamais à bout.

Non, nous nous comprenons très bien, si je vous dis je vais te tuer, vous n’irez pas fouiller dans un lexique.

Régis Jauffret

Vivre encore, encore

http://librairie.publie.net/fr/ebook/9782814503724

Publie.net

View original post