L’espace où « ils »… et “elles“ n’iront jamais et ne le pourraient pas, à périodiquement retrouver et continuer à habiter en solitaire, voilà ton espace à ne jamais troquer définitivement pour un espace verbal, pictural, musical, social. C’est lui, ton “tien“ limité à toi, pourtant presque illimité, espace à préserver. _ Henri Michaux

Publicités